La Thaïlande joue un rôle actif pour faire participer l’ASEAN à la quatrième révolution industrielle

La Thaïlande s »est préparée pour la 4IR, tant au niveau national qu »au niveau régional, pendant qu »elle assurait la présidence de l »ASEAN. Au niveau national, la Thaïlande a lancé la stratégie « Thailand 4.0 », qui vise à augmenter sa compétitivité technologique et économique en promouvant le développement des ressources humaines, la numérisation dans tous les secteurs de la société et le développement inclusif. Au niveau régional, la Thaïlande encourage une vision de l »ASEAN pour promouvoir la créativité, l »innovation et la connectivité.

Cinq sur douze résultats attendus dans le pilier économique pendant la présidence de la Thaïlande concernent des questions en rapport avec la 4IR. Il s »agit notamment du plan d »action cadre d »intégration numérique de l »ASEAN, de la feuille de route de l »innovation de l »ASEAN, des lignes directrices sur la main-d »œuvre qualifiée et le développement des services professionnels en réponse à la quatrième révolution industrielle, de la déclaration de l »ASEAN sur la transformation industrielle pour l »Industrie 4.0, et de la transformation numérique des micro-entreprises de l »ASEAN ou du recours à la technologie numérique pour accéder aux marchés internationaux. En outre, la Thaïlande continuera de promouvoir la coopération de l »ASEAN concernant le réseau des villes intelligentes de l »ASEAN qui a été mis en place durant la présidence singapourienne de l »ASEAN.

En janvier 2019, l »agence pour le développement de l »administration numérique – qui une organisation publique – a organisé le « Sommet 2019 de l »administration numérique » afin de faire connaître les réalisations et les progrès de la Thaïlande s »agissant de l »offre de services numériques dans divers domaines. Le concept de ce sommet était les « 3D », à savoir Digital (numérique), Data (données) et Design (conception), dans le but de mettre en exergue le potentiel et les préparatifs technologiques de la Thaïlande pour des services et des plateformes efficaces d »administration électronique. De nombreuses agences qui proposent des services numériques se sont associées à l »événement, comme le département d »administration provinciale, le ministère de l »Intérieur, le département du transport terrestre, le ministère du Transport et l »administration fiscale du ministère des Finances.

La Thaïlande est prête à échanger des expériences avec les États membres de l »ASEAN dans l »élaboration de services d »administration numérique et d »infrastructures numériques pour promouvoir une approche complète et durable de l »ASEAN dans la résolution de problèmes en rapport avec la 4IR durant la présidence de la Thaïlande de l »ASEAN et au-delà.

La 4IR est une révolution technologique et numérique qui touche tout un chacun, qu »il s »agisse de la manière dont les personnes vivent et interagissent entre elles, ou de la manière dont les personnes travaillent. Elle se manifeste par le recours croissant aux plateformes des réseaux sociaux partout dans le monde, à l »heure où les nouvelles technologies de communication permettent aux personnes à travers le monde de se connecter sans heurts, de connaître les nouvelles tendances et de partager des informations. La 4IR peut ainsi favoriser la compréhension interculturelle et le resserrement des liens de la communauté de l »ASEAN.

En outre, les progrès technologiques à l »ère de la 4IR ont favorisé l »accès à l »information et l »émergence d »innovations et d »applications révolutionnaires, comme l »intelligence artificielle (IA) et l »Internet des objets. À présent, le monde des affaires met déjà l »IA en pratique, comme pour la traduction de plusieurs langues et l »intégration des analyses de données dans la prise de décisions en matière d »investissement.

Le développement technologique a également contribué à l »efficacité et à la productivité à long terme. Il a réduit les coûts du transport et des communications, et renforcé l »efficacité des systèmes logistiques et des chaînes d »approvisionnement mondiaux. Ainsi, le coût global de l »investissement dans le commerce international a été sensiblement réduit, tandis que les opportunités sur de nouveaux marchés sont plus nombreuses qu »auparavant.

L »ASEAN a un fort potentiel pour devenir l »une des cinq grandes économies numériques mondiales, dès lors que son PIB a atteint 2,8 milliards de dollars américains et que la croissance annuelle du PIB s »élève à  5,3 % depuis 2000. En outre, le marché numérique de l »ASEAN a triplé au cours des sept dernières années, et le PIB de l »ASEAN provient pour 7 % de l »économie numérique. Aujourd »hui, Singapour, la Malaisie, l »Indonésie et la Thaïlande sont les pays à l »avant-garde de la 4IR en raison de l »essor de leur classe moyenne et de leur population qui maîtrisent le numérique. Ces pays de l »ASEAN comptent également un nombre croissant de personnes qui utilisent Internet, et la majorité des PME font appel à des outils numériques dans leurs opérations commerciales.

Malgré les atouts cités ci-dessus, la 4IR pose également des défis pour tous les trois piliers de la communauté de l »ASEAN. Par exemple, le pilier de la sécurité politique est menacé par la cybersécurité, la protection des informations à caractère confidentiel et l »usage abusif des données sur Internet. Le pilier économique doit faire face au creusement de l »écart de compétitivité entre les grandes entreprises et les PME, dans la mesure où ces dernières sont pénalisées en termes de financement pour la recherche et le développement (R&D) ainsi que pour l »acquisition de nouvelles technologies.

S »agissant du pilier socioculturel, la 4IR suscite de nombreuses préoccupations quant à la possibilité pour les robots de prendre la place des humains, en particulier en ce qui concerne la main-d »œuvre peu qualifiée dans les secteurs de la confection et de la chaussure. En outre, la 4IR peut entraîner de plus grandes inégalités sociales, découlant de l »écart social grandissant dans l »utilisation ? des nouveaux outils numériques. Ainsi, la 4IR a des conséquences pour la société dans tous ses aspects, et elle impose aux parties prenantes d »œuvrer ensemble afin de dégager une approche intégrée pour relever ces défis.

Selon un rapport d »évaluation du Secrétariat de l »ASEAN, les États membres de l »ASEAN sont à des stades de préparation différents s »agissant de la 4IR. Le Secrétariat de l »ASEAN a proposé aux pays de l »ASEAN de coordonner leur action afin de promouvoir un développement conjoint dans tous les secteurs et de préserver l »élan de la croissance économique.

Ministère des Affaires étrangères 
Tél. : +662-203-5000 ext. 22050

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/846778/Ministry_of_Foreign_Affairs_Thailand___4IR.jpg

BANGKOK, 29 avril 2019 /PRNewswire/ — Le thème de la Thaïlande pour la présidence de l »ASEAN en 2019 est celui de « Promouvoir le partenariat pour la durabilité ». Selon le ministère des Affaires étrangères, tout au long de l »année, la Thaïlande et les autres États membres de l »ASEAN entendent renforcer la coopération de l »ASEAN dans divers secteurs, en particulier   dansles secteurs piliers que sont la politique et la sécurité, l »économie et le domaine socioculturel de la communauté de l »ASEAN. L »une des questions qui nécessite une attention urgente est l »impact de la quatrième révolution industrielle ou « 4IR » pour permettre à l »ASEAN de rattraper et d »exploiter les innovations mondiales et contribuer à soutenir le développement à long terme.

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi